Missions

Bouaffoukro

Côte d'Ivoire

6°40'11.1"N 4°28'40.9"W

Présentation

Depuis 2019, nous soutenons le curé Romaric Kouadio qui a créé un groupe à caractère social nommé « La Joie des Enfants » afin de soutenir 500 enfants de 2 à 12 ans pour des soins de santé, la construction d’une cantine pour l’accès aux repas, l’achat de kits scolaires, l’organisation d’une fête de Noël mais aussi l’éducation et l’attention.

L’objectif global de La Joie des Enfants est d’améliorer le quotidien d’enfants démunis pour leur permettre d’être scolarisés, de trouver des solutions aux problèmes éducatifs, de leur apporter des soins de santé, de lutter contre la malnutrition et aussi tout simplement de leur donner de l’attention.

Nos actions sur place

En 2021 nous participons à la construction d’une cantine dans le village de Bouaffoukro. Ce village est peuplé d’environ 1250 personnes avec une école primaire pour 294 élèves et un collège pour 429 élèves venant des six villages de la tribu Allangoua. Certains de ces enfants parcourent par jour près de 10km et rencontrent des difficultés en raison du manque de repas à midi.

La collaboration avec le curé Kouadio se passe très bien, nous en sommes très heureux.

Gourna

Egypte

25°45'37.2"N 32°39'07.1"E

Présentation

Depuis 2010, nous soutenons Mme Marie-Christine Gerber pour améliorer la vie difficile des enfants et des familles de cette région. Distribution de nourriture, de vêtements, de médicaments ou de soins médicaux, l’aide aux femmes seules pour scolariser leurs enfants ne sont que des exemples de tout ce qu’elle accomplit au quotidien.

Nos actions sur place

  • La distribution de vêtements, de médicaments
  • La distribution de sacs alimentaires aux plus démunis
  • L’aide aux femmes seules pour scolariser leurs enfants
  • Des aides médicales
  • La distribution de petits déjeuners dans une petite école
  • La fabrication du pain par Oum Karim qui a dû augmenter la production car il y a maintenant 3 apprentis présents toute la semaine. Le four a été réparé et des ustensiles achetés. Nous lui versons également un petit salaire et la soutenons quand elle rencontre des problèmes de santé.
  • La distribution d’aide alimentaire, de vêtements, de sacs d’école, d’uniformes scolaires, d’aide médicale et des aides d’urgence à des familles en grandes difficultés.
  • La distribution de jus de fruits frais en été et du lait et des bananes en hiver. Une amélioration de la santé des enfants est observée, ils sont moins malades.
  • Continué la fabrication du pain par Oum Karim qui a dû augmenter la production car il y a maintenant 3 apprentis présents toute la semaine. Le four a été réparé et des ustensiles achetés. Nous lui versons également un petit salaire et la soutenons quand elle rencontre des problèmes de santé.
  • Continué les distributions d’aide alimentaire, l’aide médicale et des aides d’urgence à des familles en grandes difficultés.
  • La distribution de jus de fruits frais en été et du lait et des bananes en hiver. Une amélioration de la santé des enfants est observée, ils sont moins malades.
  • Le docteur Hatem poursuit ses visites dans une petite école et organise des ateliers dessins.
  • Continué la fabrication du pain trois fois par semaine, le versement d’un petit salaire à Oum Karim et la soutenons quand elle rencontre des problèmes de santé.
  • Continué les distributions d’aide alimentaire, l’aide médicale et des aides d’urgence à des familles en grandes difficultés.
  • La distribution de jus de fruits frais en été et du lait et des bananes en hiver.
  • En échange d’une aide pour le loyer du cabinet médical du Dr Hatem, ce dernier fait des consultations gratuites pour les enfants de l’école de poterie et des patients envoyés par Marie-Christine.
  • Continué la fabrication du pain trois fois par semaine mais en augmentant la production car il y a plus de personnes au centre, le versement d’un petit salaire à Oum Karim. Le four a été réparé et des ustensiles achetés.
  • Continué l’aide alimentaire, l’aide médicale et des aides d’urgence à des familles en grandes difficultés.
  • La distribution de jus de fruits frais en été et du lait et des bananes en hiver.
  • Construction de toilettes dans une école, réparation du toit d’une maison.
  • Nous finançons un petit programme afin que le Docteur Hatem organise des ateliers de dessin, peinture et autre tous les vendredis après-midis. Les enfants y reçoivent également à boire et à manger.
  • Continué la fabrication du pain trois fois par semaine ainsi que la distribution de jus de fruits frais en été et du lait et des bananes en hiver.
  • Continué l’aide alimentaire, l’aide médicale et des aides d’urgence à des familles en grandes difficultés.
  • Financé l’écolage de 10 orphelines.
  • Continué la fabrication du pain trois fois par semaine ainsi que la distribution de jus de fruits frais en été et du lait et des bananes en hiver.
  • Continué l’aide alimentaire et l’aide médicale à des familles du quartier ainsi qu’à des élèves de l’école de poterie.
  • Dès le mois de septembre nous avons financé l’écolage complet, les transports et une collation à 10 orphelines.
  • Continué la fabrication du pain trois fois par semaine ainsi que la distribution de jus de fruits frais en été et du lait et des bananes en hiver.
  • Continué la fabrication du pain trois fois par semaine.
  • Continué la distribution de fruits frais en é té et mis en place la distribution de bananes et de lait en hiver.
  • Offert le transport aux enfants du centre pour se rendre 3 jours à Assouan.
  • Réglé l’opération d’une femme qui souffrait de kystes sur l’utérus.
  • Réglé l’opération d’une autre femme qui a dû se faire enlever toutes les dents et posé un dentier.
  • Réglé la réparation de canalisations d’eau et des factures d’électricité.
  • Installé la climatisation dans le centre de poterie.
  • Continué à soutenir la femme produisant le pain.
  • Rétabli la distribution quotidienne de fruits afin de limiter les carences alimentaires.
  • Engagé une mère de trois enfants veuve, afin qu’elle puisse faire du pain dans un atelier de poterie à proximité.
  • Acheté le matériel nécessaire pour équiper ce four à pain déjà partiellement existant.
  • Permis de produire ce pain chaque semaine puisqu’il constitue la nourriture de base pour sa famille, pour toutes les personnes qui travaillent à l’atelier et pour celles qui demandent des soins au dispensaire.

Ouagadougou

Burkina Faso

12°22'26.1"N 1°31'11.5"W

Présentation

Depuis 2009, nous soutenons Mme Lucienne Thomas dans diverses aides au développement. Notamment le pasteur Boukari à l’Ecole Gloria pour le parrainage des orphelins, l’achat de fournitures scolaires, de nourriture, une aide financière pour les enseignants, l’achat de mobilier et la rénovation.

Nos actions sur place

Nous poursuivons l’aide à l’école Gloria, il y a aujourd’hui 67 enfants qui sont scolarisés en primaire et secondaire soit à l’école Gloria, en école privée ou publique dans la Province ou encore à Ouagadougou.

Nous poursuivons les aides financières essentiellement pour :

  • les fournitures scolaires et uniformes des 16 orphelins de père et de mère
  • Les frais d’écolage et la cantine
  • La course d’école, les cadeaux de Noël et la Fête de Pâques
  • Le goûter spécial une fois par mois
  • Une aide financière pour le pasteur et les enseignantes
  • L’achat de plants pour le champ communautaire
  • L’achat de mobilier et les travaux de rénovation
  • Poursuivi l’aide pour la scolarisation complète et les vêtements aux 10 orphelins de l’Ecole Gloria. Le financement de la course d’école, des petits cadeaux à Noël, le goûter spécial 1x par mois, une petite fête pour Pâques et une aide financière au pasteur ainsi qu’aux enseignants afin qu’ils poursuivent leur travail dans de bonnes conditions. Nous organisons également des distributions de riz pour venir en aide aux familles très défavorisées du quartier.
  • Poursuivi le financement de la scolarité de Issouf et une petite aide à sa maman, Zalissa, qui est responsable de la distribution de nourriture et des distributions d’urgence à 11 familles d’un quartier de Ouagadougou.
  • Aidé de nombreuses familles pour l’achat de nourriture, de médicaments et de vêtements.
  • Abraham poursuit l’aide apportée à 7 familles dans le cadre du projet « Compassion » pour la scolarité, l’alimentation, les soins et les urgences selon la demande.
  • Poursuivi l’aide pour la scolarisation complète et les vêtements aux 10 orphelins de l’Ecole Gloria. Le financement de la course d’école, des petits cadeaux à Noël, le goûter spécial 1x par mois, une petite fête pour Pâques et une aide financière au pasteur ainsi qu’aux enseignants afin qu’ils poursuivent leur travail dans de bonnes conditions. Nous organisons également des distributions de riz pour venir en aide aux familles très défavorisées du quartier.
  • Poursuivi le financement de la scolarité de Issouf et une petite aide à sa maman, Zalissa, qui est responsable de la distribution de nourriture et des distributions d’urgence à 11 familles d’un quartier de Ouagadougou.> Aidé de nombreuses familles pour l’achat de nourriture, de médicaments et de vêtements.
  • Aidé de nombreuses familles pour l’achat de nourriture, de médicaments et de vêtements.
  • Abraham poursuit l’aide apportée à 7 familles dans le cadre du projet « Compassion » pour la scolarité, l’alimentation, les soins et les urgences selon la demande.
  • Poursuivi l’aide pour la scolarisation complète et les vêtements aux 10 orphelins de l’Ecole Gloria. Le financement de la course d’école, des petits cadeaux à Noël, le goûter spécial 1x par mois, une petite fête pour Pâques et une aide financière au pasteur ainsi qu’aux enseignants afin qu’ils poursuivent leur travail dans de bonnes conditions. A la rentrée en septembre 2016, il y avait 35 enfants inscrits. Nous organisons également des distributions de riz pour venir en aide aux familles très défavorisées du quartier.
  • Poursuivi le financement de la scolarité de Issouf et une petite aide à sa maman, Zalissa, qui est responsable de la distribution de nourriture et des distributions d’urgence à 11 familles d’un quartier de Ouagadougou.
  • Aidé de nombreuses familles pour l’achat de nourriture, de médicaments et de vêtements.
  • Aidé de nombreuses familles pour l’achat de nourriture, de médicaments et de vêtements.
  • Abraham poursuit l’aide apportée à 10 familles dans le cadre du projet « Compassion » pour la scolarité, l’alimentation, les soins et les urgences selon la demande.
  • Poursuivi l’aide pour la scolarisation complète et les vêtements aux 15 orphelins de l’Ecole Gloria. Le financement de la course d’école, des petits cadeaux à Noël et une petite aide financière au pasteur ainsi qu’aux enseignants.
  • Poursuivi le soutien à Zalissa et à son fils Issouf qui est responsable de la distribution de nourriture et des distributions d’urgence à 11 familles d’un quartier de Ouagadougou.
  • Les 4 jeunes filles ont terminé leurs études dans un Centre de formation à la mécanique à Bobo Dioulasso. Félicitations car elles ont trouvé un travail ! Notre mission est terminée.
  • Aidé par un micro-crédit une dizaine de familles à créer leur petite entreprise (vente de bois, de nourriture…).
  • Aidé de nombreuses familles pour l’achat de nourriture, de médicaments et de vêtements.
  • Poursuivi l’aide pour la scolarisation complète et les vêtements aux 15 orphelins de l’Ecole Gloria. Le financement de la course d’école, des petits cadeaux à Noël et une petite aide financière au pasteur ainsi qu’aux enseignants.
  • Poursuivi le soutien à Zalissa et à son fils Issouf qui est responsable de la distribution de nourriture et des distributions d’urgence à quelques familles d’un quartier de Ouagadougou.
  • Soutenu 4 jeunes filles pour leurs études dans un Centre de formation à la mécanique à Bobo Dioulasso.
  • Aidé par un micro-crédit une dizaine de familles à créer leur petite entreprise (vente de bois, de nourriture…).
  • Aidé de nombreuses familles pour l’achat de nourriture, de médicaments et de vêtements.
  • Poursuivi l’aide aux orphelins de l’Ecole Gloria.
  • Poursuivi le soutien à Zalissa et à son fils Issouf.
  • Soutenu 4 jeunes filles pour leurs études dans un Centre de formation à Bobo Dioulasso.
  • Aidé par un micro-crédit quelques familles à créer leur petite entreprise (vente de bois, de nourriture…).
  • Aidé de nombreuses familles pour l’achat de nourriture, de médicaments et de vêtements.
  • Continué l’aide alimentaire, l’aide financière aux enseignants ainsi que le soutien complet aux orphelins de l’Ecole Gloria.
  • Continué le soutien à Zalissa et à son fils Issouf.
  • Aidé de nombreuses familles pour l’achat de nourriture, de médicaments et de vêtements.
  • Parrainé deux jeunes filles pour leurs études dans un Centre de formation à Bobo Dioulasso.
  • Poursuivi l’aide alimentaire à l’Ecole Gloria, octroyé une aide financière aux enseignants, financé la Fête de Pâques, acheté des fournitures scolaires et réglé l’écolage pour les orphelins.
  • Réglé les cours d’informatique de Zalissa et la scolarité de son fils Issouf.
  • Aidé beaucoup de familles en difficulté en achetant des barriques d’eau, du gaz, de l’électricité etc…
  • rénové les douches et réparé les toilettes de l’Ecole Gloria ;
  • poursuivi l’aide alimentaire et financé la sortie annuelle des élèves de l’école ;
  • débuté la construction de la future Maison d’Adèle, une femme qui recueille et nourrit 21 enfants dont 10 orphelins livrés à eux-même ;
  • acheté de la nourriture et scolariser les 10 orphelins ;
  • soutenu Zalissa pour sa formation informatique, nourriture et scolarité de son fils de 4 ans ;
  • répondu à de nouvelles demandes d’aide d’urgence pour des familles en grande difficulté et qui auraient besoin d’une aide immédiate.
  • acheté des médicaments pour soigner des enfants atteints du paludisme ;
  • acheté chaque mois 100kg de riz pour nourrir les 72 enfants de 3 à 12 ans dont 31 orphelins de l’Ecole Gloria à Ouagadougou et parfois également pour des orphelins d’autres quartiers ; ces enfants y bénéficient d’une éducation dans les domaines de la politesse et de l’hygiène, d’un enseignement scolaire et y reçoivent des soins médicaux et deux repas par jour ;
  • réglé l’écolage annuel d’Emmanuel, un enfant âgé de 8 ans qui vit chez ses parents qui n’ont pas les moyens de payer son écolage et de Daniel, ainsi que de quelques enfants particulièrement défavorisés ;
  • acheté de nombreuses fournitures scolaires pour les élèves de l’école Gloria ;
  • aidé à la rénovation de l’école, à l’achat de mobilier, de fournitures scolaires et à l’aide d’urgence pour les frais d’électricité et de complément alimentaire ;
  • acheté des nattes pour que les orphelins qui dorment dans les cours des maisons à même le sol soient un peu mieux installés.

Tananarive

Madagascar

18°34'04.6"S 47°35'17.9"E

Présentation

Depuis 2007, nous soutenons de nombreuses écoles d’alphabétisation, orphelinats, jeunes étudiants, enfants des rues dans l’accès à la scolarisation, à la nourriture, aux soins médicaux. Nous intervenons également en urgence après le passage d’ouragans.

Nos actions sur place

  • Le soutien aux cours de cuisine du Centre de formation féminine à Tanjambato par l’achat de denrées, de charbon de bois et autres, le soutien pour la scolarisation d’une cinquantaine d’élèves et pour le financement des salaires des enseignants.
  • L’aide alimentaire pour les 130 élèves du centre d’alphabétisation Saint-Maurice à Majanga. Nous parrainons toujours 60 élèves dans ce centre pour leur scolarité complète. Nous avons également financé quelques salaires aux enseignants.
  • Avec l’aide d’autres ONG nous poursuivons au Centre Mère Enfant d’Antananarivo : l’achat de sachets de farine vitaminée pour 120 enfants, le financement de la cantine scolaire pour 150 enfants, le programme Santé Mère Enfant qui permet à un pédiatre de consulter aujourd’hui près de 1000 personnes en 12 mois et financé le programme Tous à l’Ecole qui permet à 200 enfants de bénéficier de l’enseignement scolaire primaire complet.
  • Soutenons le Centre d’accueil pour les enfants de prisonnières à Antananarivo : nous les soutenons pour l’alimentation, l’habillage et la scolarisation.
  • Nouveau : depuis janvier 2018 nous finançons le repas de midi pour 100 élèves de l’école St-Michel proche de Antananarivo. Cette année, grâce à l’argent récolté par mes amies lors de la fête de printemps au Locle nous avons pu organiser une aide supplémentaire dans l’achat de nombreuses fournitures scolaires, des livres, des ardoises, un tableau noir, des tables, des bancs et une marmite pour la cantine !
  • Continué de soutenir le cours de cuisine du Centre de formation féminine à Tanjambato par l’achat de denrées, de charbon de bois et autres, le soutien pour la scolarisation d’une cinquantaine d’élèves et pour le financement des salaires des enseignants.
  • Poursuivi l’aide alimentaire pour les 130 élèves du centre d’alphabétisation Saint-Maurice à Majanga. Nous parrainons toujours 60 élèves dans ce centre pour leur scolarité complète. Nous avons également financé quelques salaires aux enseignants.
  • Avec l’aide d’autres ONG nous avons poursuivi au Centre Mère Enfant d’Antananarivo : l’achat de sachets de farine vitaminée pour 180 enfants, le financement de la cantine scolaire pour 152 enfants, le programme Santé Mère Enfant qui permet à un pédiatre de consulter et soigner 400 enfants et 185 mères et financé le programme Tous à l’Ecole qui permet à 50 enfants de bénéficier de l’enseignement scolaire primaire complet.
  • Soutenu le Centre d’accueil pour les enfants de prisonnières à Antananarivo : nous les soutenons pour l’alimentation, l’habillage et la scolarisation.
  • Aide d’urgence : après le passage du cyclone en mars 2017, nous avons rapidement envoyé de l’argent afin d’acheter et de distribuer : du riz, des haricots, du savon, du sucre, de l’huile, des chaussures et des médicaments à 180 familles.
  • Grâce à l’argent récolté par mes amies durant la fête de printemps au Locle, nous avons pu participer aux travaux de réhabilitation du centre Mère Enfant pour la fabrication d’une véranda pour la gargote des petits, d’une véranda pour la cantine et les jeux, l’achat de nouveaux mobiliers pour les classes et le cabinet médical ainsi qu’une cuisine extérieure.
  • Continué de soutenir le cours de cuisine du Centre de formation féminine à Tanjambato par l’achat de denrées, de charbon de bois et autres. Il y a aujourd’hui 63 jeunes filles inscrites. Nous aidons également pour le financement des salaires des enseignants.
  • Poursuivi l’aide alimentaire pour les 185 élèves du centre d’alphabétisation Saint-Maurice à Majanga. Nous parrainons toujours 60 élèves dans ce centre pour leur scolarité complète. Nous avons également financé quelques salaires aux enseignants.
  • Avec l’aide d’autres ONG nous avons poursuivi au Centre Mère Enfant d’Antananarivo : l’achat de sachets de farine vitaminée pour 120 enfants, le financement de la cantine scolaire pour 150 enfants, le programme Santé Mère Enfant qui permet à un pédiatre de consulter et soigner 500 enfants et 250 mères et financé le programme Tous à l’Ecole qui permet à 90 enfants de bénéficier de l’enseignement scolaire primaire complet.
  • Soutenu le Centre d’accueil pour les enfants de prisonnières à Antananarivo : nous les soutenons pour l’alimentation, l’habillage et la scolarisation.
  • Continué de soutenir le cours de cuisine du Centre de formation féminine à Tanjambato par l’achat de denrées, de charbon de bois et autres.
  • NOUVEAU nous soutenons également 63 élèves pour les frais de scolarisation et aidons au paiement des salaires des enseignants.
  • Poursuivi l’aide alimentaire pour les 185 élèves du centre d’alphabétisation Saint-Maurice à Majanga. Nous parrainons 60 élèves dans ce centre pour leur scolarité complète. Nous avons également financé quelques salaires aux enseignants et construisons en ce moment un nouveau petit bâtiment qui abritera la cuisine !
  • Avec l’aide d’autres ONG nous avons poursuivi au Centre Mère Enfant d’Antananarivo : l’achat de sachets de farine vitaminée pour 180 enfants, le financement de la cantine scolaire pour 152 enfants, le programme Santé Mère Enfant qui permet à un pédiatre de consulter et soigner 400 enfants et 185 mères et financé le programme Tous à l’Ecole qui permet à 50 enfants de bénéficier de l’enseignement scolaire primaire complet.
  • Soutenu le Centre d’accueil pour les enfants de prisonnières à Antananarivo : nous les soutenons pour l’alimentation, l’habillage et la scolarisation.
  • Continué de soutenir le cours de cuisine du Centre de formation féminine à Tanjambato par l’achat de denrées, de charbon de bois et autres.
  • Poursuivi l’aide alimentaire pour les 185 élèves du centre d‘alphabétisation Saint-Maurice à Mahajanga. Nous parrainons 60 élèves dans ce centre pour leur scolarité complète. Nous avons également financé quelques salaires aux enseignants et construit un bâtiment avec 4 douches et 2 latrines.
  • Avec l’aide d’autres ONG nous avons poursuivi au Centre Mère Enfant d’Antananarivo : l’achat de sachets de farine vitaminée pour 180 enfants, le financement de la cantine scolaire pour 152 enfants, le programme Santé Mère Enfant qui permet à un pédiatre de consulter et soigner 400 enfants et 185 mères et financé le programme Tous à l’Ecole qui permet à 50 enfants de bénéficier de l’enseignement scolaire primaire complet.
  • Soutenu le Centre d’accueil pour les enfants de prisonnières à Antananarivo : nous les soutenons pour l’alimentation, l’habillage et la scolarisation. Nous avons également rénové la petite maison d’une fratrie de 4 orphelins.
  • Continué de soutenir le cours de cuisine du Centre de formation féminine à Tanjambato par l’achat de denrées, de charbon de bois et autres.
  • Acheté du savon, du dentifrice, des brosses à dents et des friandises aux 380 élèves du centre d’alphabétisation Saint-Vincent de Paul à Tanjambato.
  • Poursuivi le soutien à Rova dans une école spécialisée pour sourds et muets.
  • Poursuivi l’aide alimentaire pour les 120 élèves du centre d‘alphabétisation Saint-Maurice à Mahajanga. Nous parrainerons dès l’automne 60 élèves dans ce centre.
  • Poursuivi l’achat de sachets de farine vitaminée et le financement de la cantine scolaire pour 100 enfants au Centre Mère-Enfant. Dès l’automne, nous financerons aussi un nouveau programme de lutte contre l’abandon scolaire et un programme médical afin d’offrir un suivi aux 185 mères et aux 400 enfants du bidonville.
  • Continué l’aide alimentaire à l’orphelinat de Toko Telo ainsi que l’achat de produits d’hygiène.
  • Acheté des fournitures scolaires et de nouveaux tabliers aux 80 élèves supplémentaires du Centre d’alphabétisation Saint-Vincent de Paul à Tanjambato.
  • Continué l’aide à Meltine ainsi qu’au cours de cuisine au Centre de formation féminine Rosalie Rendu à Tanjambato.
  • Continué le financement de la cantine pour les 120 élèves de la communauté Saint-Maurice à Mahajanga ainsi que la mise en place du parrainage de 30 élèves.
  • Continué le soutien à Rova dans une école spécialisée pour sourds et muets.
  • Continué l’achat de sachets de farine vitaminée et acheté des chaussures, des seaux hygiéniques et des bidons à eau au Centre Mère-Enfant à Antananarivo. Participé au financement de la cantine qui accueille 100 élèves chaque jour.
  • Continué l’aide alimentaire à l’orphelinat de Toko Telo ainsi que l’achat de produits d’hygiène.
  • Acheté du mobilier pour deux salles de classe, fabriqué 300 nouveaux tabliers pour les enfants et acheté des fournitures scolaires pour le centre d’alphabétisation Saint-Vincent de Paul à Tanjambato.
  • Continué de soutenir Meltine et le cours de cuisine au centre de formation féminine Rosalie Rendu à Tanjombato.
  • Financé la cantine pour les 120 élèves de la communauté Saint-Maurice à Mahajanga.
  • Continué notre soutien à Rova dans une école pour sourds et muets.
  • Acheté des sachets de farine vitaminée pour les 330 enfants malnutris soignés dans le Centre Mère-Enfant à Antananarivo.
  • rénové des salles de classes et construit un puit de 12 m à l’orphelinat de Toko Telo à Sabotsy Namena ;
  • acheté 150 poules pour l’association paysanne Tokovato ;
  • acheté 150 poules pour l’association paysanne Tokovato ;
  • continué de soutenir quelques étudiants à poursuivre leurs études, ainsi que maintenir Rova dans un établissement spécialisé pour sourds et muets ;
  • soutenu le cours de cuisine de soeur Emilienne dans le centre de formation féminine à Tanjombato ;
  • écouté les nouvelles demandes de familles en situation d’urgence.
  • aidé plusieurs étudiants à poursuivre leurs études, en payant les frais d’écolage ou du matériel scolaire obligatoire ;
  • soutenu des familles en leur fournissant de l’aide alimentaire ;
  • acheté du lait en poudre et des médicaments pour des bébés ;
  • soutenu Rova, une jeune fille sourde et muette délaissée par son beau-père depuis le décès de son père, en l’inscrivant dans un établissement spécialisé qu’elle fréquente 5 jours par semaine et 10 mois par an ;
  • créé une basse-cour au sein du centre d’alphabétisation des soeurs de Saint-Maurice, à Mahajanga, en vue de développer l’élevage de volaille; les élèves du centre pourront ainsi bénéficier de cette formation et apprendre à améliorer leur technique et leur rendement ; cela permettra aussi de fournir des oeufs et de la viande pour la cantine
  • créé deux ateliers dans le même centre, l’un de cuisine et l’autre de couture ; ce centre, accueille 183 jeunes, âgés de 10 à 18 ans, issus d’un milieu de grande précarité ; cette formation et le diplôme reconnu par le Ministère malgache leur permettra de trouver un travail dans leur région après deux années d’études ;
  • acheté des couvertures pour l’orphelinat de Tangaïna.